Bijoux en argent - Guide des matières

Bijoux argent 925

Propriétés

Type de métal:
Métal inoxydable
Couleur:
Argenté
Dureté:
5 sur l’échelle de Mohs

Caractéristiques de l'Argent

Métal précieux aux éclats blancs, l’argent aurait été extrait pour la première fois vers 3 000 avant J-C. Gagnant en popularité au fil des siècles pour sa brillance et sa durabilité, il commence à être utilisé en bijouterie dès l’âge du fer. Extensible et très malléable, l’argent se prête en effet parfaitement à la fabrication de bijoux. Il est encore aujourd’hui l’un des métaux les plus employés dans le domaine.

Provenance

On trouve des gisements d'argent dans plus de trente pays répartis sur les cinq continents. Si les premières mines de ce métal précieux se situaient en Asie Mineure, les plus grands sites d’extraction actuels sont principalement installés sur le continent américain, qui génère, à lui seul, plus de la moitié de la production mondiale. Les cinq plus gros producteurs d’aujourd’hui sont le Mexique, le Pérou, la Chine, l’Australie et le Chili.

Les différents alliages d’argent

En raison de sa mauvaise résistance aux coups, aux rayures et à l'oxydation, l’argent pur n’est jamais utilisé en bijouterie. Les joailliers se tournent ainsi vers des alliages mêlant ce métal précieux au cuivre pour améliorer sa dureté. Les chiffres de ces alliages correspondent au pourcentage d’argent présent dans le bijou.

  • L’argent 950

    Principalement utilisé au Pérou, en Bolivie et en Chili, l’argent 950 est celui qui contient la plus haute teneur en argent. Toutefois, une plus grande quantité d’argent ne veut pas spécialement dire qu’il a une meilleure qualité. Les bijoux en argent 950 ont ainsi tendance à noircir et à s’abimer plus rapidement que les autres.

  • L’argent 925

    L'argent 925/1000 est composé de 92.5 % d’argent pur et de 7.5 % de cuivre. Qualifié en France d’argent « massif » et dans les pays anglophones de « sterling silver », l’argent 925/1000 est l’alliage le plus courant utilisé en bijouterie. S’il est moins pur que l’argent 950, il résiste plus longtemps à l’usure du temps et présente des reflets blancs plus éclatants.

  • L’argent 800

    Très utilisé par le passé pour la création d’objets du quotidien, ce dernier alliage est celui qui contient le plus de cuivre. Il est d’ailleurs qualifié d’argent « 2e titre ». La forte présence de cuivre dans cet alliage améliore peut-être sa dureté et réduit son coût, mais il n’empêche pas son oxydation rapide et peut même laisser des traces vertes sur la peau ou provoquer des allergies.

Les différentes finitions d’Argent

  • L’argent rhodié

    Les bijoux en argent rhodié sont généralement beaucoup plus éclatants que les autres. Le rhodiage consiste en effet à recouvrir l’argent d’une couche de rhodium, un métal rare qui le protège contre l’oxydation, tout en améliorant la réflexion de la lumière. Il est toutefois beaucoup plus cher que l’argent classique.

  • L’argent passivé

    Autre technique prévenant l’oxydation, la passivation consiste à appliquer une couche protectrice sur le bijou afin de préserver son éclat. S’il permet de prolonger la vie de vos bagues et colliers en argent tout en étant plus abordable, ce procédé n’est pas aussi efficace que le rhodiage.

  • Le vieil argent

    Pour lui donner un caractère plus authentique, certains joailliers couvrent l'argent d’une patine avant de le polir. Sa couleur éclatante s’assombrit alors pour arborer un effet vieilli. Ce n’est peut-être pas le type d’argent à utiliser pour une bague de fiançailles, mais cela confère au bijou un charme particulier.

Légende et mythe de l’Argent

Les éclats blancs de l’argent l’ont de tout temps associé à la Lune et, par extension, à la femme et à l’âme. Ainsi, les Égyptiens croyaient que les os de leurs dieux étaient en argent, tandis que les Chrétiens considéraient ce métal comme le symbole de la sagesse divine.